Recycler des objets en serre de balcon

Quand on habite en ville, sans jardin, et qu’on a une furieuse et légitime envie de manger ses propres fruits et légumes (fraises et courgettes par exemple) et ses plantes aromatiques (persil, basilic, etc.), le balcon est l’emplacement idéal pour installer une serre, car il est très lumineux. Les plantations profiteront donc pleinement de lumière et de chaleur naturelles et s’épanouiront du printemps à l’automne.
Pour tous ceux qui ont un balcon et l’envie de cultiver, il est intéressant d’essayer de fabriquer une serre de balcon soi-même. Pour la satisfaction de l’avoir fait de ses mains, pour le plaisir de partager une activité avec les enfants, pour les possibles économies, pour le côté écolo si on recycle des matériaux : les bonnes raisons ne manquent pas pour se lancer.

Pour réaliser ce bricolage, il va falloir se procurer des matériaux, et bien sûr de l’outillage pour arriver à ses fins. Les matériaux peuvent être achetés neufs ou être d’occasion. Il est même possible de choisir de l’occasion pour réaliser la structure et du neuf pour la couverture. Le contraire est bien sûr possible, mais des matériaux comme la bâche pour serre en polyéthylène ou les plaques de polycarbonate achetées d’occasion ont très probablement perdu une bonne partie de leurs qualités. Alors que des chevrons de bois ou des tubes en acier se détériorent beaucoup moins vite et beaucoup moins facilement.

Exemples d’objets à exploiter

Pour les serres de balcon, tout dans la hauteur puisque la surface au sol est par définition très limitée. Pour les malins adeptes du recyclage, la solution ultime réside dans une étagère de récupération dont la surface au sol permet de s’insérer sur le balcon. Il ne reste qu’à enlever le fond s’il y en a un, puis à la fermer avec au choix une bâche translucide ou des plaques de polycarbonate alvéolé. Le choix de la bâche est le plus économique mais il faut prendre garde à ce qu’elle soit bien tendue, sous peine de voir la serre et les pots s’envoler et potentiellement blesser quelqu’un à cause du vent. L’étagère reste une solution pratique, d’autant que les rayons du bas peuvent servir à ranger le terreau et les petits outils comme le grattoir et l’arrosoir.
Ou bien, pour les plus ambitieux et décalés, un aquarium d’occasion fera une très bonne serre de balcon et règle la question de la couverture grâce aux parois en verre. Attention toutefois au poids de l’objet, une fois rempli de terre et de plantations : le balcon n’est pas forcément conçu pour supporter une telle charge supplémentaire.
Et enfin, à l’opposé en terme de poids, il est également possible détourner un séchoir à linge, et plus particulièrement ceux qui sont munis de “rayonnages” sur plusieurs hauteurs. Par contre, ces séchoirs sont particulièrement légers et il faudra donc les lester aux pieds. De plus, il ne faudra pas les charger en poids sur ces rayonnages, qui sont généralement fabriqués en métal fin et donc peu résistant. Toute la difficulté va consister à couvrir cette structure proprement, avec un matériau à priori souple et maintenu bien tendu.